A comme Association T.3 : L’Étoffe Fragile du Monde

Publié le par tourner-les-pages

a-comme-association-3.jpg

 

Résumé :


Persuadé qu'Ombe est en danger, Jasper part à sa recherche avec son compagnon Erglug, un troll à l'humour décapant. Catapultés au Moyen Âge par un sort du mage Siyah, les deux amis devront conjuguer leurs talents pour sortir de cette mauvaise farce !


Mon avis :
 
Ayant beaucoup beaucoup aimé les 2 premiers tomes de cette série, j'en ai profiter pour acheter la suite et je ne suis pas du tout déçue ! La série continue toujours sur sa lancée et j'étais très contente de retrouver Jasper, personnage que j'adore et auquel je m'identifie beaucoup !
 
Le début commence avec la première représentation du groupe de Jasper, Alamanyar et ne s'attarde pas longtemps dessus donc nous plonge presque directement en plein dans l'histoire (ou plutôt l'aventure) de ce tome, tome où il y a énormément d'action et un de mes préférés dans la série !
 
Tout commence avec Jasper qui appelle Ombe et qui se rend compte qu'elle est en danger. En preux chevalier qu'il est, Jasper, malgré sa suspension de 15 jours, décide d'aller secourir sa belle et fait une bien rigolote rencontre, et à ce moment, la citation " Les grands esprits se rencontrent " a prit tout son sens, avec Erglug, troll de son état, personnage que l'on avait déjà découvert dans le tome précédent (qui rencontrait Ombe et c'était une rencontre assez musclée).
 
Je ne croyais pas que ce personnage reviendrai dans l'histoire et j'ai eu tord de penser ça car Erglug adore philosopher, comme Jasper et donc, pendant une bonne partie du livre, j'ai eu droit à des conversations mouvementées, avec des répliques qui fusaient entre eux mais j'ai tout de suite vu qu'ils s'entendraient très bien !
Donc Jasper rencontre Erglug qui est toujours contrôlé par Siyah (qui n'était visiblement pas décidé à mourir) et qui veut toujours tuer Ombe mais Jasper passe un marché avec Erglug : en échange de la libération d'Erglug du sort de soumission de Siyah, Erglug ne tuera pas Ombe.
 
Après, j'avoue que l'histoire est partie dans une direction un peu bizarre et l'on s'est brusquement retrouvé dans un monde crée par le magicien noir (nom donné par Jasper à Siyah) qui ressemble étrangement à un Moyen-Age modifié. J'ai cependant trouvé cette aventure captivante mais hélas trop courte.
 
Ah et petite note : je trouve les titres des tomes très inspiré et assez poétiques. La Pâle Lumière des Ténèbresles Limites Obscures de la Magiel'Étoffe Fragile du Monde et le Subtil Parfum du Soufre,sans oublier le 5ème tome, qui est mon titre préfère : Là où les mots n'existent pas.

Ma Note : 9.5/10 (Coup de Coeur)

Publié dans Romans Fantastique

Commenter cet article