Hamburger Games

Publié le par LaetiiChOùuxx

http://i2.photobucket.com/albums/y9/tanukitokame/couv_mars2012/hamburgergame.jpg

 

 

 

Résumé : Le jour où Capriss Kidordine remplace sa soeur pour participer aux Hamburger Games l'émission la plus regardée après Les Maçons du coeur elle ne sait pas dans quoi elle vient de mettre les pieds. Élevée dans le district du télémarketing, Capriss est mal préparée au combat à mort qui l'attend dans l'arène. Sa survie dépend d'un choix crucial : s'allier à un loser à croquer, Pita Mellagomme, ou rester fidèle à un tombeur super sexy, Herpès Bogosse. Armée de son arc, la jeune fille lutte pour être la dernière concurrente sur le champ de bataille. Et c'est pas ce fichu couteau planté dans son front qui l'en empêchera !

 

 

Mon avis :

 

Quand j'ai su qu'une parodie de Hunger Games allait sortir, je me suis tout de suite dit " Il faut absolument que je la lise ! " mais après, j'ai su que cette parodie était signée The Harvard Lampoon et je dois dire que ça m'a assez refroidie ! En  effet, j'ai déjà lu une autre parodie de ce groupe, Imitation, et mon avis est assez négatif. Mais bon, je l'ai quand même demandé à la bibliothèque de ma ville et voilà, il est maintenant lu et c'est officiel, je ne lirai plus de parodie de The Harvard Lampoon puisque je n'ai pas non plus aimé celle-ci !

 

Est-il vraiment nécessaire de parler de l'histoire, puisqu'il est ici question d'une parodie de Hunger Games, une saga qu'on ne présente plus ? Je préfère laisser aux futurs (courageux ?) lecteurs la surprise ! Donc, comme je l'ai dit, je n'ai pas aimé cette parodie et je me surprend à y retrouver les mêmes défauts que dans Imitation : les gags sont tellement énormes qu'ils en deviennent grotesques, l'histoire est assez incohérente, en particulier certains moments qui sont contredits par d'autres et je n'ai pas aimé la manière dont laquelle l'histoire a tournée (effectivement, vers la fin du livre, l'histoire est très éloignée d'Hunger Games) !

 

Pareil pour les personnages, que ce soit dans Hamburger Games ou dans Imitation, au lieu d'être seulement tournés en dérision, ils sont presque totalement changés ! Le personnage qui a le plus changé est Peeta (enfin, Pita), qui est devenu un espèce de mollusque de pain humanoïde, qui n'a presque aucun intérêt pour l'histoire ! Capriss est une fille cruche, qui se fait des tonnes d'illusions (comme Belle dans Imitation) et qui est prise pour une quiche par tout le monde sans qu'elle ne s'en rend compte ! Herpès est encore moins présent que dans Hunger Games et la seule chose que l'on retient de lui est qu'il est beau ! Les personnages secondaires ne sont pas en reste : Essi a un accent ch'ti complètement horrible à lire et à décrypté, Heymec n'est qu'un vulgaire parieur sur tout et n'importe quoi (mais dans un sens, c'est un des personnages les mieux réussi) et alors Cinna, il trouve des costumes complètement bidon, il n'y a pas d'autre mot !

 

Après, il y a bien eu quelques petits moments où j'ai souri mais pas beaucoup, j'ai adoré le nom du Président du Capital et on note une certaine ironie de Capriss envers le livre : " Même si je suis le personnage principal de cette histoire, il est impossible que je gagne les Hamburger Games. Moi, la narratrice, j'ai raconté la totalité de ce livre, et il reste encore une cinquantaine de pages ". J'ai aussi bien aimé le nom donné au personnage de Cato, qui même si il est débile,  lui va plutôt bien et je trouve qu'il représente assez bien Cato mais en plus cruel et c'est d'autant mieux (après, j'ai pas compris l’obsession qu'avait Capriss pour lui mais bon) !

 

Bref, avis assez négatif : l'histoire est assez ennuyante, enfin, elle est pleine d'action mais tellement incohérente qu'on en vient à s'ennuyer et l'humour est vraiment à deux balles ! Les personnages sont trop changés et grotesques, irritants ! Il y a quelques petites choses pas mal mais elles sont tellement peu comparés au reste ! J'abandonne définitivement les parodies de The Harvard Lampoon !

 

Ma Note : 4.5/10 (Grosse Déception) 


Publié dans Romans Jeunesse

Commenter cet article